MEST, pour la seconde année consécutive, lance son recrutement en Côte d’Ivoire

MEST, qui est un programme de formation pour les jeunes entrepreneurs, un fonds d’amorçage et un réseau d’incubateurs, a annoncé aujourd’hui l’ouverture du recrutement pour la promotion de 2019. Le MEST revient en effet en Côte d’Ivoire un an après avoir admis la premier groupe d’entrepreneurs Ivoiriens au programme de formation panafricain.

Les entrepreneurs passent une année au campus de MEST à Accra, au Ghana, où ils participent à un programme intensif de formation à l’entrepreneuriat, lancent leurs propres tech startups et candidatent pour un financement auprès de la fondation Meltwater pour soutenir leurs entreprises. La Côte d’Ivoire est le premier pays francophone où MEST est présent.

MEST est enthousiaste par cette seconde édition de recrutement en Côte d’Ivoire, car la première promotion d’Ivoiriens, qui a rejoint le programme l’an dernier, s’adapte parfaitement et continue à exceller dans le programme. A leur arrivée en Juillet 2017, le groupe a reçu un programme intensif de cours d’anglais, d’une durée d’un mois, par notre partenaire Lancaster University; l’objectif était d’affiner leur connaissance de la langue anglaise avant le début du programme.

“Pour moi, MEST serait une école ordinaire où je suivrais des cours d’entrepreneuriat en général,” explique Jean Cédric, un des premiers Ivoirien a MEST. “Mais avec le temps, je découvre que c’est une école de vie, qui ne forme pas des gens qui ont une culture théorique de l’entrepreneuriat; mais plutôt des gens conscients que ce n’est ni une science ni un art, mais plutôt une pratique dont le point de départ est la connaissance de soi-même; et dont les armes sont l’endurance, la passion, le courage, l’inspiration et la capacité à saisir les opportunités”.

“Etre la premiere femme ivoirienne a joindre MEST est une grâce et aussi un grand pas dans mon parcours d’entrepreneur,” nous détaille Charlette Désirée, la première femme Ivoirienne qui a rejoint le programme. “Pour moi, il devient de plus en plus difficile de parler de mon expérience à MEST car la MEST life se vie. MEST c’est aussi apprendre à développer son soi, identifier ses compétences et les associer à celles des autres pour innover. Aujourd’hui, je suis a quelques mois de ma formation et je suis impressionnée par mes expériences acquises au sein de cet environnement. Je vous invite à postuler et encourager vos amis à faire de même. Qui sait, le prochain entrepreneur de MEST, c’est peut être toi.”

Actuellement MEST est en pleine expansion Panafricaine. Nous avons en effet inauguré cette semaine deux nouveaux Incubateurs au Cap, Afrique du Sud, et à Lagos, Nigeria. Les deux nouveaux incubateurs permettent d’offrir un soutien similaire aux entrepreneurs qui sont aujourd’hui basés au Ghana. Cet accompagnement comprend un communauté d’experts qualifiés, un accès au mentorat, un réseau international d’investisseurs ainsi qu’un accès au infrastructures de MEST. D’autres part, un certain nombre d’événements sont régulièrement organisés pour rassembler la communauté africaine d’innovateurs.  Des plans sont en cours pour construire des incubateurs en Côte d’Ivoire et au Kenya.

Pour ceux qui ne connaissent pas encore la façon dont nous procédons, voici un détail du parcours des entrepreneurs en formation de MEST.

Le Programme de formation

Les candidats qui seront admis recevront une année de formation, entièrement subventionnée. Durant cette année, orientée vers un enseignement très pratique, les entrepreneurs apprennent à développer des logiciels, forment des équipes, écrivent leur business plan et perfectionnent l’art de convaincre des investisseurs.

Le programme se concentre sur trois disciplines: technologie, business et  Communication. Durant les cours de technologie, ils apprennent les langages de programmation comme Java, Scrum, python et le développement agile, et, ils construisent des applications mobile. En affaires, les jeunes entrepreneurs couvrent des sujets de l’idéation à la mise sur le marché des produits qu’ils development. Ils affinent leur compétences à élaborer des plans d’affaires et lever des fonds auprès des investisseurs. Finalement, en communication, ils apprennent les modèles mentaux, comment positionner  leur marque et commercialiser leur entreprise.

Fonds d’amorçage

A la fin du programme, les concepts commerciaux les plus intéressant et les mieux ficelés recevront un investissement entre $50 000 et $150 000  dollars de prise de participation pour soutenir la phase d’amorçage de ces start up.

L’incubateur

Les équipes qui reçoivent un investissement rejoignent un incubateur de MEST, ou il reçoivent un soutien très pratique lors du lancement de leur société et des différentes phases de développement. A date, l’incubateur de MEST a investi dans plus de 25 entreprises et a soutenu plus de 75 cofondateurs. Ces entreprises ont développé des solutions qui répondent à des problèmes locaux et globaux, qui créent de l’emploi et qui ont reçu des financements complémentaires de la part d’investisseurs internationaux. Certains d’entre eux ont aussi été acceptés dans les programmes d’accélération les plus prestigieux du monde tel que 500 Startups, Y Combinator et TechStars.